2 ans après leur premier exploit au Cambodge, les Apsaras remettent le cou vert (en 2 mots, en référence au cache cou aux couleurs du sponsor du raid, comme en témoigne la photo).

apsaras-raid-amazones-2016

Elles décolleront à destination de Los Angeles en novembre 2016 pour vivre une aventure tant hollywoodienne que sportive. Nul doute que les cascades et effets spéciaux dont elles vous avaient fait le récit en 2014 seront amplifiés par cet environnement cinématographique !

La 15ème édition du Raid Amazones a choisi Palm Springs et le désert californien comme décor pour cette aventure humaine unique qui réunit chaque année aux 4 coins du monde pas moins de 270 concurrentes, unies par l’envie de partir à la découverte de soi-même et des autres.

Au programme des 6 jours de tournage :

  • J1 Trek de 10,5 km
  • J2 VTT de 40 km
  • J3 Canoë de 16 km
  • J4 Chasse aux trésors à Los Angeles
  • J5 Triathlon de 27 km (VTT/canoë/Course)
  • J6 Trek 13km

Si les organisateurs / réalisateurs collent au script, ce programme sera respecté à la lettre. Les 3 actrices doivent toutefois s’attendre à quelques adaptations susceptibles d’allonger ou de raccourcir le parcours (les improvisations en orientation peuvent également avoir des conséquences inattendues) ! Elles devront également déjouer les pièges des accessoiristes, tels que les canoës dont la ligne de flottaison est anormalement haute, les pédaliers instables, les camel back qui fuient, les boussoles démagnétisées…

On voit bien que pour tenir leur rôle, elles vont devoir se préparer mentalement et physiquement avec le plus grand sérieux !

Elles ont notamment passé en revue les leçons tirées de l’édition 2014, souvenez‐vous :

Sabrina

‐ n’oublierait pas son certificat médical et s’éviterait ainsi l’angoisse de ne pas pouvoir prendre le départ > Julia a donc déjà pris possession de l’exemplaire original et regroupé l’ensemble du dossier d’inscription dans un fichier dématérialisé, juste au cas où !

‐ apprendrait à rire discrètement pour pouvoir visiter les temples ou demanderait à Caroline de mettre en stand‐by son sens de l’humour pour ne pas la faire éclater de rire tous les 10m > Sabrina a fait un stage de mime pour apprendre à faire passer son émotion par les gestes plutôt que par la parole et s’est entraînée intensivement avec ses enfants à « je te tiens tu me tiens par la barbichette… », elle arrive à gagner à peu près une fois sur 3…

‐ prendrait des cours de dressage pour savoir comment gérer une attaque de singe (elle saurait alors qu’il n’est pas très utile de leur parler en anglais !) > Sabrina ne devrait pas avoir besoin de cette compétence en Californie, elle a donc décliné la proposition de stage du cirque Pinder dernièrement.

‐ courrait plus souvent en dernière position pour avoir la chance d’assister aux cascades de Caroline et Julia > Sabrina a conscience que cela pourrait ralentir la cadence (pas facile de courir quand on est mort de rire), elle accepte donc de rester en première ligne.

Caroline

‐ s’efforcerait d’ouvrir les yeux sur TOUTES les photos pour éviter les quadruples prises > Caroline portera en permanence des lunettes de soleil pour que cela passe inaperçu !

‐ apprendrait à cadrer ses clichés pour que les pieds de Julia et Sabrina soient bien mis en valeur > Caroline fera des panoramiques verticaux pour être sûre de capturer l’intégralité de la silhouette de ses coéquipières.

‐ mangerait moins de Pepito la semaine avant le départ pour ne pas culpabiliser quand le canoë prend l’eau par l’arrière > Caroline montera à l’avant du canoë !

‐ s’habillerait mieux pour passer sur BFMTV > Caroline troquera les baskets contre des talons aiguilles juste avant de passer la ligne d’arrivée.

‐ n’oublierait pas son mouchoir pour éviter de devoir se moucher dans ses mitaines… ou son T‐shirt > Caroline fera un noeud à son mouchoir pour ne pas l’oublier.

‐ ferait un petit câlin à Sabrina au départ de chaque course pour lui donner du courage > Caroline rappellera à Sabrina qu’elle a suffisamment de courage pour être déjà arrivée là.

Julia

‐ s’entraînerait à courir en août avec sa doudoune pour s’habituer à la chaleur > la canicule a permis d’éviter la doudoune cette année, l’acclimatation est déjà bien avancée.

‐ irait travailler entre 2h du matin et midi une semaine avant le départ pour mieux encaisser le jet lag > Julia se lève déjà régulièrement à 4h30 pour prendre l’avion de 7h15 à destination de Nice, Marseille, Toulon ou Clermont‐Ferrand !

‐ prendrait un deuxième sac de voyage (vide) pour permettre à Sabrina de ramener plus de bouchons en plastique et à Caroline plus de foulards > Julia a prévu un double fond dans son bagage !

‐ ne retournerait pas au salon de beauté où le massage est à 1$ les 10 minutes et où la masseuse replie devant vous pour la cliente suivante la serviette qu’elle vient d’utiliser pour essuyer vos pieds qui sortent de l’aquarium > Julia a déjà réservé une séance de mise en beauté des pieds chez Nocibé la veille du départ afin de ne pas être tentée par les salons douteux qu’elle pourrait trouver localement !

‐ prendrait des flotteurs qu’elle accrocherait au canoë pour que Caroline puisse continuer à manger des Pepito > Julia mangera plus de Pepito pour équilibrer la charge sur le canoë et permettre à Caroline de ne pas se priver !

Cette aventure, parce qu’elle est largement relayée tant par les médias que par les actions de communication des participantes, est également l’occasion de défendre une cause et de donner de la visibilité à une association. Les Apsaras ont choisi cette année de soutenir A.F.R.I.C.A. (Association pour la Formation contre le Racisme et pour l’Initiative Citoyenne Active) qui est une association antiraciste, féministe, laïque ayant pour buts :

  • La lutte contre les discriminations racistes et sexistes, du quartier à l’échelle planétaire.
  • La lutte pour l’accès à la citoyenneté quelle que soit la nationalité et la participation de toutes et tous, français et immigrés, à tous les pouvoirs de décision participatifs et électifs.
  • La défense des droits des familles dans tous les domaines de leur vie : emploi, logement, scolarité des enfants etc.
  • La défense de la laïcité, dans les écoles, par une application stricte de la séparation de la religion et de l’Etat.
  • La défense des droits de l’enfant, en luttant contre l’exploitation de leur corps, la manipulation de leur expression et de leur image.
  • Le développement du lien social parmi la population la plus précarisée par la mise en place d’actions solidaires en matière : d’accès aux droits, d’accompagnement social, d’éducation, de santé, d’habitat, de consommation, de tourisme social et de loisirs, d’information et de culture.

Une des causes défendues par l’association est le statut autonome des femmes migrantes, un projet de loi a été présenté à l’assemblée nationale par Marie‐George Buffet en mai 2016 et de nombreuses actions visant à améliorer la situation de ces femmes en détresse sont menées par A.F.R.I.C.A. en partenariat avec Femmes Solidaires.

La cagnotte mise en place à l’occasion du raid pourrait permettre à A.F.R.I.C.A. et Femmes Solidaires de financer la réalisation d’un film d’une trentaine de minutes sensibilisant les femmes concernées et le grand public sur les conséquences des vides de la législation actuelle en matière de protection des droits.

Les Apsaras comptent sur vous tous pour contribuer à ce projet qui fera progresser l’égalité des chances dans notre pays.

En attendant le top départ*, les Apsaras ne manqueront pas de vous donner des nouvelles de leur entraînement, notamment de leur participation à la course Odyssea le 2 octobre pour Caroline et Julia et du weekend de cohésion prévu les 8 et 9 octobre à La Rochelle.

D’ici là portez‐vous bien et n’oubliez pas de sortir vos baskets du placard !

Sabrina, Caroline et Julia, alias Les Apsaras

* Le Raid Amazones Calofornie se déroulera du 12 au 20 novembre 2016. Plus d’infos : http://www.raidamazones.com/


Nous soutenons A.F.R.I.C.A. 93, faites un don à cette association sur la page de collecte : https://www.leetchi.com/c/les‐apsaras‐pour‐africa

Découvrez le combat d’A.F.R.I.C.A. 93 et Femmes Solidaires 93 pour le statut autonome des femmes migrantes et signez la pétition sur
https://www.change.org/p/pour‐un‐statut‐autonome‐pour‐les‐femmes‐migrantes

Suivez Les Apsaras :

Et envoyez leur des messages de soutien sur lesapsaras2016@hotmail.com

Edit du 10/10 : découvrez en avant-première la présentation de l’équipe sur le site du Raid.


La vidéo teaser du Raid Amazones Californie 2016 (ça donne envie !)