Ce n’est pas toujours facile de trouver les mots qui vous tiennent à cœur surtout quand ils doivent parler de différence, de rencontre, d’engagement, de solidarité,…

Samedi 18 avril 2015, Pascal (AREPA), Aymeric (DJF-établissement public), Christian évidemment (AGR) et moi, nous nous sommes retrouvés dans la plus belle ville de France pour courir le 1er semi-marathon de Bordeaux en nocturne.

Quelques heures avant le départ on ne connaissait pas encore Thibaut ni son papa Eric avec lesquels l’épouse de l’un de nos collègues aujourd’hui décédé (René Allart) nous avait mis en relation.

C’était avant.

Après la course, après ce moment magique et incroyablement fort dans les rues de Bordeaux, après ce partage avec une foule étonnamment dense et chaleureuse, après les échanges avec les coureurs et coureuses tout au long du parcours, on a l’impression que Thibaut et Eric ont toujours fait partie de notre quotidien et qu’ils en feront partie longtemps. Les images, les souvenirs resteront longtemps en nous et nous aideront à nous dépasser dans tous les petits (ou gros) coups de mou de la vie au jour le jour.

Nous revenons de Bordeaux plus tout à fait les mêmes, un peu différents nous aussi de ceux que nous étions avant.

La joelette ça peut effrayer.

Vous pouvez aussi vous croire incapable de parvenir à courir tout en poussant ou en tractant.

Et vous avez raison, ce n’est pas simple au début. Au moins pendant 1 minute. Mais ensuite ce n’est que du bonheur à donner et à recevoir.

Comme disait le Pape et la direction des retraites dans son dernier plan stratégique (pardon pour les références…), O S E Z... la joelette !

 

——– Message original ——–

De : “eric>Date : 20 avr. 2015 19:51:43

Objet : semi marathon bordeaux

À : ” Emmanuel, Christian, Pascal, Aymeric, et Lolo (extérieur à la CDC)”

 

Bonjour les merveilleux fous courant…

j’espère que votre retour c’est bien déroulé. Je vous envoie quelques photos de ce superbe premier semi-marathon qui j’espère ne sera pas le dernier….
Thibaut a été ravi de cette nuit. Quand nous sommes rentrés à pieds afin de trouver une solution pour revenir, Thibaut était encore à fond : en croisant les derniers marathoniens, il les encourageait.

Le classement “officiel” vous positionne 3700 en 2h14mn en sachant que les temps ne sont apparemment pas trop fiables en discutant avec des coureurs qui ont fait l’épreuve.

Emmanuel a disparu du classement de  la course… je me demande s’il ne s’est pas arrêté dans une boite de nuit sur le parcours…

On a encore aujourd’hui la tête à la course. Merci pour ce moment inoubliable.
Si on reproduit l’expérience l’année prochaine, je vous promets que je serai à la hauteur et je m’entrainerai en conséquence.

Je n’ai pas les email des autres coureurs de la CDC, transmettez leur l’email avec les photos.

Thibaut a bien accroché avec vous tous. Vous l’avez rassuré avec votre bonne humeur communicative, même dans l’effort.
Thibaut est un enfant a qui on donne beaucoup, mais on reçoit 10 fois plus en échange… c’est ce qui se passe  finalement dans ces rencontres.

Nous vous souhaitons à tous de continuer de donner du bonheur à tous ces enfants qui le méritent autant que les autres.

biz à tous.

Muriel, Eric, Lilian et Thibaut.